Les risques de l’opération de la myopie

Les risques de l’opération de la myopie

En général les personnes qui désirent intervenir sur leur myopie ont une bonne vision avec des lunettes et des lentilles. Elles sont en droit de se demander si une opération peut comporter des risques comme le fait de perdre tout ou partie de la vue. Aujourd’hui, la chirurgie au laser pour corriger la myopie mais aussi l’hypermétropie ou l’astigmatisme, offre de bons résultats. Les complications qui peuvent provoquer une baisse des  capacités visuelles sont très rares.

Aucune intervention chirurgicale n’est sans risque

Cependant, le traitement au laser peut comporter des risques qu’il est important de connaitre car aucune intervention chirurgicale ne peut être garantie à 100%. Il y a toujours un facteur de risque.

L’intervention laser provoque  un amincissement de la cornée en des endroits différents selon le traitement car le but est de modifier le parcours des rayons lumineux. L’application du laser se fera soit en surface, soit dans le tissu cornéen après qu’une lamelle de cornée antérieure ait été découpée puis replacée à la fin de l’opération.

Les interventions sont pratiquées sous anesthésie par instillation de collyres et les deux yeux sont en général opérés le même jour. La première méthode entraîne des douleurs plus ou moins importantes pendant environ deux ou trois jours.

La seconde méthode, appelée «Lasik», est la plus commune. A différence de la première méthode, elle est quasiment indolore et la récupération visuelle est très rapide.  Le Lasik peut provoquer une grave complication : la baisse importante de la vision. Il est important de noter que ce phénomène est toutefois très rare.
Le choix entre l’une ou l’autre méthode dépend du degré de la correction à réaliser, le Lasik pouvant être appliqué à une gamme d’indications plus étendue, mais le choix dépendra de la préférence du chirurgien et du patient.