Quelle opération de la myopie choisir ?

Quelle opération de la myopie choisir ?

Différents types d’opération de myopie sont possibles selon les cas : le laser de surface (PKR, lasek, épi-lasik) ou le lasik classique ou lasik ‘tout laser ». Tout dépend du degré de la  myopie.

1ere technique : le LASIK

Dans l’opération de la myopie, la technique du LASIK se pratique dans le monde entier depuis près de 15 ans. Le LASIK  permet de gommer et modifier la courbure de la cornée tout en douceur et d’obtenir de très bons résultats, sans ou très peu d’effet secondaire.

Cette technique est généralement utilisée pour traiter les myopies fortes entre -4 et -10 dioptries.

L’opération au LASIK classique est une opération délicate qui doit être pratiquée par un chirurgien expérimenté. Cette opération est parfaitement indolore et ne dure que quelques minutes, l’anesthésie locale  est effectuée à l’aide d’un collyre.

L’intervention est très rapide et dure  moins de 5 minutes pour les deux yeux. Les chirurgiens cependant préfèrent intervenir sur un œil à la fois, le deuxième œil étant opéré quelques semaines après le premier. Mais certains peuvent traiter les deux yeux en une seule intervention.

Toute comme pour l’intervention PKR, les effets secondaires peuvent être assez rares comme l’impression d’avoir une poussière dans l’œil, un halo, la vision dédoublée…

2e technique : le PKR (Photo Kératectomie Refractive)

La technique d’opération de la myopie dites PKR est employée et utilisée depuis le milieu des années 1990. Elle s’est largement répandue car elle peut être pratiquée par un ophtalmologiste, donc nul besoin de se rendre chez un chirurgien. Le laser, est appliqué directement sur la surface de l’œil, détruisant les couches superficielles. L’épaisseur de la cornée et sa convergence sont modifiées, ce qui a pour conséquence de soigner la myopie.

Dans le cas du traitement de myopies faibles soit entre -1 et -4  dioptries, le recours au laser PKR sera privilégié.

Cette technique ne nécessite pas d’anesthésie générale et ne dure que quelques minutes. Totalement indolore, elle se pratique directement chez son ophtalmologue. L’œil est anesthésié à l’aide d’un puissant collyre. Le laser est alors activé pendant quelques secondes seulement.

Quelques jours de repos après l’intervention sont nécessaires pour apprendre à maîtriser la gêne qui pourrait persister.

En règle générale, l’opération de la myopie n’est pas être appliquée sur les enfants ou adolescents, car la myopie ne doit pas être en phase d’évolution. Généralement, elle est proposée vers l’âge de 20/25 ans, cet à dire à l’âge où la myopie à dépassé la phase de stabilisation.